La chakchouka, la boîte à lunch et les hipsters

Dans les années 90 avant l’arrivée des hipsters et des brunchies, j’avais dans ma boite à lunch de la chakchouka *, des merguez et du cachir (un genre de pâté de viande froide qui sera à la mode en 2020) . Chaque midi, me prenait un grand stress à savoir si ma mère m’avait donné un bon vieux sandwich au thon ou bien le restant du repas ethnique qu’on avait mangé la veille.

À l’époque, personne ne se doutait que la chakchouka deviendrait l’omelette à la mode; Tout ce que mes camarades de classe voyaient était un ramassis d’œuf, de tomates, de poivrons avec une forte odeur d’ail qui se mange avec du pain. Manger avec du pain, rime avec manger avec ses doigts, et quand tu as 9 ans et que tu vas dans une école où tu es pratiquement la seule minorité visible, tu fakes rapidement que tu n’as pas faim.  J’avais horreur qu’on me demande ce que je mange, c’était trop compliqué à expliquer.

Tout ce que je voulais, c’était d’avoir une boite à lunch comme la majorité, avec des p’tits compartiments et des sacs ziplocs à usage unique.  Unique dans le sens pas besoin de les ramener à la maison, les laver et les réutiliser. Parce que ma mère était aussi avant-gardiste au niveau de l’écologie… ou plutôt des économies. Pendant que tout le monde s’en foutait de la planète, j’étais la seule avec des ziploc décolorés. De temps en temps, quand mon ziploc me faisait trop honte, je faisais ma rebelle du midi et je le foutais à la poubelle. Certains vont me dire que je devrais me considérer chanceuse d’avoir eu une véritable boite à lunch: mon repas aurait pu se retrouver dans un sachet du Adonis ou pire du Dollarama.

Aujourd’hui, les temps ont changé, les lunchs ont changé, on appelle ça des brunchs.  Tous mes petits amis du midi devenus grands font la file d’attente les dimanche matin pour manger un ramassis d’œuf, de tomate et de poivrons. Ils en profitent pour prendre une photo en indiquant trouver l’expérience formidable de manger avec leurs mains et capotent que le resto suit la philosophie zéro déchet. Sérieux si vos enfants sont intimidés par leur boite à lunch, dites leur que c’est le repas du futur, qu’un jour les gens payeront cher pour !

*Microsoft Word a le mot répertorié dans son dictionnaire. Les algériens we made it, c’est mieux que la coupe du monde.

More from Imene El-Mohri

L’allaitement : Trucs et Astuces

Un des sujets dont on parle beaucoup, mais paradoxalement pas assez, c’est...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + seven =