Miroir, dis-moi qui est le mieux dans sa peau ?

À la puberté, à la grossesse, suite à un accouchement ou durant toute la vie, le poids est fréquemment un sujet qui est problématique pour plusieurs femmes. C’est un sujet qui suscite de la frustration, de la déception et une mauvaise estime de soi-même.

L’image que nous avons de notre corps et/ou les idées que nous avons de la façon dont les autres perçoivent notre corps se rapporte à l’image corporelle. De plus en plus, le corps idéal se limite à un seul modèle tout simplement parce que c’est ce qui a été dicté par les industries et le marketing.

Prenons l’occasion en cette semaine spéciale des femmes, pour se dire les vraies affaires, repartir du bon pied et faire le ménage dans notre tête et dans notre vie, changer notre perception.

Chacune de nous est unique  

Plusieurs femmes s’énervent de voir qu’elles n’arrivent pas à perdre du poids, tandis que d’autres peuvent manger des tonnes d’aliments caloriques sans que ça ne se reflète sur leurs poids. Tout d’abord, sachez que chaque femme est différente. Chacune de nous a un bagage génétique qui lui appartient, un métabolisme qui lui est propre, des habitudes de vie particulières, une culture différente, bref une contexte de vie à elle. Tous ces facteurs, et plusieurs autres, font en sorte que notre poids et la fluctuation de celui-ci ne sont pas identiques. C’est pourquoi il y a une diversité corporelle, que les magazines et la télé ignorent, pour laquelle nous devrions être fières.

Ce qui importe réellement

En tant que nutritionniste, je reçois beaucoup de femmes qui cherchent à maigrir. Pour plusieurs, les moyens importent peu. Tout ce qui est importe est de finir par atteindre ce fameux chiffre qui correspond à cette image du corps qu’elles visent. Dans ce processus, les mauvais moyens sont souvent utilisés, car malheureusement plusieurs tombent dans des pièges néfastes et destructeurs. Mais en réalité, ce qui importe réellement c’est de prendre soin de sa santé en développant des saines habitudes de vie plutôt que de viser un certain chiffre sur la balance et un idéal corporel. N’associez pas votre amour envers vous-même et votre estime à une certaine image corporelle. Vous perdriez votre paix intérieure. Toutefois, s’aimer et s’accepter ne signifie pas d’ignorer notre surplus de poids. Au contraire, si vous avez un surplus de poids, apportez des changements et vous serez fière de vous. Mais il importe de le faire de la bonne manière et pour les bonnes raisons. Bref, il n’y a rien de mieux que de se sentir bien dans sa peau.

En cette semaine spéciale, je vous offre 5 précieux conseils:

  • Visez une saine alimentation

Fixez-vous des objectifs de façon graduelle et réaliste, afin de ne pas être déçu et pour maintenir votre motivation. La saine alimentation est un sujet très vaste. Mais le principal conseil que je vous donnerai est de respecter vos signaux de faim et satiété, écoutez votre corps. Entres autres, prenez 3 repas équilibrés par jour et des collations nutritives si nécessaire, prioriser les fruits et les légumes, respecter l’assiette équilibrée et opter pour des produits céréaliers à grains entiers…

  • Ignorez les diètes et les restrictions

Plusieurs femmes tombent dans le piège des diètes miracles et de la privation. Ceci est la pire chose que vous pouvez faire à votre corps. Vous perdrez sûrement du poids rapidement, toutefois votre métabolisme en sera certainement affecté. En réalité, vous rentrerez dans le fameux cercle vicieux: diète trop restrictive, saturation de ces règles et de la privation, perte de contrôle devant ces fameux interdits, abandon de la diète, reprise poids perdu et +, frustration, reprise de diète… L’idée est de perdre du poids sainement, qui se fera lentement, mais qui ne sera habituellement pas repris. Retenez qu’il n’y a pas d’aliments interdits. Toute est une question de fréquence et de portion raisonnable. Lorsque quelqu’un me dit ce soir j’ai triché, je constate qu’il y a un sentiment de culpabilité qui n’a pas lieu d’être.

  • Troubles du comportement alimentaire

Cette fameuse obsession envers notre image corporelle peut nous faire développer un trouble du comportement alimentaire. Que ça soit l’anorexie ou la boulimie, les ravages sont considérables. De plus, inconsciemment, certaines mères portent une grande attention à leur image corporelle ou à celle de leurs enfants via des gestes ou commentaires, devant ces derniers. Faites attention, ça peut avoir un impact considérable sur l’estime et la perception du corps idéal que nos filles auront envers elles-mêmes.

  • Activité physique

L’activité physique vous apportera une panoplie de bienfaits. En plus d’une sensation de bien-être, la pratique régulière de l’activité physique vous aidera à perdre du poids et à maintenir cette perte, en plus de vous éviter plusieurs maladies chroniques. Faites en sorte de choisir une activité qui vous plait, qui sera un moment pour vous avant tout.

  • Chercher de l’aide

Si vous sentez que vous perdez le contrôle de votre corps et / ou de votre tête, n’hésitez pas, consultez. Faites le pour vous, mais aussi pour votre famille. Que ce soit votre médecin, votre diététiste ou un psychologue, ils sauront vous apporter l’aide nécessaire pour mettre une fin à cette bataille que vous menez quotidiennement contre vous-même. Puisque chacune de nous est unique, ils ont les compétences requises pour avoir une approche individualisée, faite à votre mesure.

Apprenons à nous aimer, arrêtons nos jugements que nous avons l’une envers l’autre, soutenons-nous, soulignons nos forces, valorisons-nous.

Written By
More from Hebah Asfour

Conseils nutritionnels pour un Ramadan en santé

Ramadan est un mois sacré au cours duquel nous avons l’opportunité de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − three =