L’introduction des solides et ses dilemmes (2)

Par quoi faut-il commencer et quel est l’ordre d’introduction ?

Plusieurs pédiatres vous diront de commencer par ce qu’il vous plait, d’autres vous diront de respecter les recommandations du mieux-vivre, tandis que votre maman qui a eu 6 enfants peut vous dire de lui donner des bouchées de couscous ! L’ordre recommandé à aussi été récemment modifié dû à des constatations nutritionnelles.

En effet, il est conseillé de débuter par les aliments riches en fer, que ce soit les céréales pour bébé enrichies en fer ou les viandes et substituts, tels que les légumineuses, la viande, l’oeuf, la volaille ou encore du poisson. La présence du fer est primordiale pour éviter une carence nutritionnelle. Auparavant, les légumes étaient introduits avant les viandes et substituts. Toutefois, l’ordre a été modifié après avoir remarqué que plusieurs bébés avaient des carences en fer, c’est pourquoi, il faut profiter de l’évolution des recommandations. Lorsque vous introduisez les céréales pour bébé, toujours débuter par ceux à grains uniques, tels que le riz, l’avoine et l’orge. Lorsque tous les types de grains auront été introduits, il n’y aura pas d’inconvénient à offrir des céréales mélangées. Lorsque vient le temps d’introduire les oeufs, priorisez le jaune d’oeuf puisque celui-ci contient du fer et lorsque bébé aura une plus grande faim, complétez avec le blanc d’oeuf. On a tendance à négliger ou éviter de donner du poisson à nos petits. Au contraire, profitez en ! Le poisson contient une multitude d’éléments nutritifs essentiels à la croissance et au développement de notre enfant. Optez toutefois pour des poissons ayant moins de polluants (saumon du Pacifique, aiglefin, truite saumonée…).

Par la suite, nous pouvons enchainer avec les autres groupes alimentaires, dans l’ordre que vous désirez. Bref, lorsque bébé consomme au moins deux fois par jour des aliments riches en fer, il devient temps d’inclure les fruits et légumes, les autres produits céréaliers et les produits laitiers.

Les fruits et les légumes offrent une panoplie de bienfaits nutritionnels: des vitamines, minéraux et des fibres. Variez-les. Toutefois, débutez par des légumes oranges ou jaunes bien cuits parce qu’ils sont plus doux. Ensuite, les légumes verts peuvent s’ajouter. Les légumes pouvant causer des ballonnements et des gaz, tels que le brocoli et le chou, peuvent être les derniers à être introduits. Le plus important est de leurs offrir des fruits et légumes sur une base quotidienne. Souvent on me questionne à propos des jus de fruits. Votre enfant en a pas besoin. Priorisez le lait et optez pour l’eau lorsqu’il a soif. Si vous décidez de donner du jus, n’oubliez pas de le diluer (quantité de jus avec une quantité égale en eau). Toutefois, ne dépassez jamais 1/2 tasse de jus par jour.

Les autres produits céréaliers peuvent aussi être offerts, selon la texture adaptée à votre bébé. Privilégiez toujours les grains entiers.

Généralement, le lait de vache ne devrait pas être introduit avant l’âge de 9 mois. En raison de leur besoin en gras, optez pour le lait à 3,25 % de matière grasse jusqu’à 2 ans minimum. En moyenne, les enfants ont besoin de 500 ml de lait, mais pas plus de 750 ml par jour. Souvent les parents me demandent pourquoi leur enfants n’a pas beaucoup d’appétit, il nous arrive de constater que la quantité de lait bu est excessive ce qui nuit à l’appétit pour les autres aliments. En ce qui concerne les yogourts, optez pour des yogourts natures. Rien ne vous empêche de le mélanger avec des fruits en purée ! De plus, tel que le lait, le yogourt devrait au minimum contenir 3,25 % de matière grasse. Avec la grande variété de fromage qui s’offre à vous, je vous conseille de débuter avec des fromages mangeables à la cuillère, tel que le ricotta ou cottage et de progresser tranquillement en texture (fromage en tranche, râpés).

Qu’en est-il des boissons de riz ou soya ?

D’un point de vue nutritionnel, en raison de leur faible teneur en gras, il n’est pas recommandé d’offrir du lait de soya aux enfants de moins de 2 ans car celui-ci ne convient pas à leurs besoins. Tandis que la boisson de riz ne convient pas du tout aux enfants, en plus d’être pauvre en gras, celle-ci est aussi faible en protéines !

Written By
More from Hebah Asfour

Conseils nutritionnels pour un Ramadan en santé

Ramadan est un mois sacré au cours duquel nous avons l’opportunité de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seventeen + 6 =