Mon enfant ordinaire

Lorsqu’on prend le temps de parler de nos enfants, c’est souvent pour partager à quel point ils sont spéciaux et vraiment uniques à nos yeux de parents. Je ne vous cacherai pas qu’à mes yeux de maman, ma fille est ce qu’il y a de plus merveilleux au monde. Par contre, j’aimerais prendre le temps de célébrer quelque chose d’encore plus beau concernant mon enfant: je voudrais célébrer le fait que ma petite fille est une petite fille des plus ordinaires.

Elle adore colorier, jouer et encore jouer. Elle déteste s’habiller et ranger ses jouets. Elle oublie toujours le chiffre 4 en comptant jusqu’à 10 et connait quelques lettres de l’alphabet (ceux de son prénom). Elle adore aller chez ses grands-parents pour passer son temps à… ne rien faire, et son moment préféré avec son père est lorsqu’ils regardent ensemble la série algérienne Darna show alors qu’elle n’y comprend pas un mot. Elle ne démontre aucun talent particulier, malgré l’avoir inscrite à toutes sortes de cours. Elle apprend encore à patiner malgré les dizaines de séances en patinage et a besoin d’aide pour monter les modules de jeu intérieur malgré ses nombreuses séries de cours en gymnastique et en cirque.

Vous voyez ce que je vois? Cette petite fille ordinaire est merveilleuse dans tout ce qu’elle sait faire et… ne pas faire.

Il y a un détail encore plus important à vous dire concernant cette petite fille des plus ordinaires: c’est une petite fille heureuse et épanouie. Ses petits yeux brillent à chaque petite activité qu’elle fait. Elle rit aux éclats à chaque instant et nous rappelle sans cesse la chance qu’elle a de nous avoir à ses côtés.

Elle nous rappelle que la beauté réside dans ce qui est ordinaire, qu’il suffit d’apprendre à le voir.

Dans un monde de constante performance, je voudrais être celle qui rappelle à son enfant qu’elle a le droit de se tromper, de recommencer et de se tromper de nouveau. Elle a le droit de ne pas exceller dans tous les domaines et qu’elle a surtout le droit au respect de ses limites et de ses capacités. À cette petite fille exceptionnellement ordinaire, j’ai un secret pour toi:  Ton bonheur réside au creux de ta main. Tu as tout ce qu’il faut en toi pour continuer à briller de mille feux comme toute autre petite fille des plus ordinairement merveilleuses. Je t’aime.

Written By
More from Imene Berbiche

Arbraska parcours aérien

Les sports de plein air ont toujours été d’un grand intérêt pour moi et...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × five =