“Dans mon temps”

Mon petit témoignage spontané puise sa source dans cette photo, si simple et si pleine de leçons à la fois.

Il était une fois l’été 1997, un été rempli de joie et de belles découvertes. Mes voisins, mes meilleurs amis ne mangent pas les mêmes plats que moi, mais pourtant quand on est ensemble, on joue aux mêmes jeux ! Il suffit de se cacher, jouer à la marelle et surtout partager certains jeux de notre culture qu’on a pu faire découvrir aux autres. Et ces jeux, je les ai partagés à ma fille!

Mes voisins de la rue Robidoux à ville Lasalle étaient portugais, italiens, québécois, indiens, chinois, marocains et je me rappelle encore de chacun de leurs prénoms. J’ai vécu une enfance riche en multiculturalisme. Vraiment, j’ai été choyée d’avoir eu la chance de vivre cette jeunesse pleine de couleurs, de sons et de saveurs!

Mes parents m’ont toujours appris que la différence n’est qu’une barrière pour les ignorants. Ils nous ont toujours mis de l’avant, dans notre éducation, qu’il faut accepter ce qui est différent car toutes les cultures sont une richesse pour nous.

Malheureusement, 10 ans après, les choses ont changé. Je me rappelle encore d’un certain cours d’économie, où on débattait du fait que la fille qui portait son hijab (voile) était différente. Je ne comprenais pas cette différence car je n’étais pas éduquée de cette manière. J’ai compris par après que certains préféraient bâtir des murs devant d’autres cultures. J’éduquerai ma fille à construire une échelle pour passer par-dessus.

Récemment, je suis tombée sur cette photo et j’étais chavirée d’émotions. Mon enfance me manque! Je me rappelle encore quand j’ai assisté à mon premier mariage indien, c’était magnifique! Ou quand on jouait à power rangers dans le jardin de la dame italienne et qu’elle n’était pas contente parce qu’elle avait peur pour ses tomates ! Bref c’est mon p’tit moment nostalgique 🙂
P.S : devinez j’suis où !

Written By
More from Imane Najar

“Maman, pourquoi le chameau est triste?”

Je me rappelle quand j’étais petite, vers la fin de l’année scolaire,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

twelve + 7 =