Mon enfant porte le nom d’un héros.

La majorité des jeunes filles se projettent un jour dans leur futur et se voient devenir maman. Moi, je m’imaginais un jour devenir la maman d’un petit Abbas (on prononce le s). Je dois avouer que j’ai toujours eu un faible pour les petits garçons. Voir un petit gars blotti contre sa maman, ça m’a toujours fait craquer tellement je trouve ça cute! Il y a un peu plus de deux ans, lorsque j’ai appris que j’étais enceinte d’un petit garçon, j’étais comblée.

Bien sûr, avec la connaissance du sexe du bébé viennent les discussions sur le choix du prénom. Dans la tradition arabe, le fils aîné d’une famille doit nommer son premier garçon d’après le nom de son père. Mon mari est le plus vieux parmi ses frères. Même si plusieurs nous ont fait la remarque, nous avons décidé de nommer notre fils autrement que le prénom de mon beau-père. Ce dernier n’a d’ailleurs pas été contrarié de notre choix.

Quand on vit au Québec et qu’on fait partie d’une culture différente, si on choisit un prénom traditionnel on essaie d’en choisir un qui se dit bien en français, en anglais et bien sûr dans sa langue d’origine. Il existe beaucoup de beaux prénoms arabes qui, en français, prennent tout un autre sens ou tonalité! Mon mari et moi désirions un prénom qui a une belle signification, une belle histoire. Je ne vous cacherai pas que je savais déjà que dans mon ventre poussait un petit Abbas. Mais ne voulant pas avoir l’air trop dictatrice, j’ai écouté les options de mon mari. Ça n’a pas pris beaucoup de temps avant de le convaincre que Abbas était le prénom gagnant. Après tout, quoi de plus beau que le prénom d’un héros musulman à donner à notre fils? En libanais, Abbas est souvent appelé Abbes. J’ai dû corriger tout mon entourage longtemps avant qu’on prononce son nom comme il le faut, comme le héros populaire!

En cherchant sur le web la signification de Abbas, j’ai appris que plusieurs personnages de ce nom ont fait partie de l’histoire arabe et musulmane. Un des plus populaires est Abbas Ibn Firnas, la première personne à avoir tenté de construire une machine volante qui fonctionna réellement. 1

Mon fils Abbas a été nommé en l’honneur d’un des plus grands héros musulmans et je tiens à vous raconter son histoire.

Le Abbas que j’admire, était le fils de l’imam Ali et le frère de l’imam Hussayn. La première fois que j’ai entendu parler de Abbas c’était durant la commémoration du 10eme jour du mois de Mouharam. L’imam Hussayn et ses compagnons se sont battus contre l’oppression et pour la justice. Lors du combat, ils ont été privés d’accès à l’eau malgré la chaleur accablante. Durant les récits de Mouharam, Abbas est décrit comme étant grand, aussi beau que la lune (comparaison arabe), fort, loyal, serviable et austère. On raconte son histoire comme suit. Ses nièces assoiffées lui demandèrent d’aller leur chercher de l’eau. Pour ce faire, il fallait que Abbas combatte plusieurs ennemis avant de pouvoir accéder au ruisseau. Une fois arrivé à l’eau, il en a pris dans ses mains pour boire, puis s’est rappelé la soif de son frère et sa famille. Il refusa alors de boire et remplit une gourde d’eau pour aller la porter à ses nièces. C’est alors que l’armée opposante lui coupa la main droite. Il prit alors la gourde dans sa main gauche qui fût aussi coupée. Il ne lâcha pas et transporta la gourde avec sa bouche. C’est à ce moment qu’il reçut une flèche à l’oeil et tomba. Les ennemis profitèrent de ce moment pour mettre fin à sa vie. Lorsque l’imam Hussayn apprit le décès de son jeune frère Abbas, il cria : “C’est maintenant que se brisa mon dos ” (expression arabe qui signifie que Abbas était le pilier de la famille).

Abbas, frère de Hussayn, fût une de plus belles personnalité dans l’histoire de l’islam. Avant sa mort, il a fait preuve de grande force et persévérance et n’a pas plié devant ses oppresseurs. De nombreux chants sont écrits à son effigie. Quand mon fils grandira, je serai plus que fière de lui relater les raisons du choix de son prénom.

Petite anecdote pour terminer : lorsque j’étais enceinte, j’ai rencontré une femme croyante qui est professeure d’islam à l’université. Elle m’a demandé comment j’allais nommer mon enfant et quand j’ai répondu Abbas, elle m’a dit quelque chose qui est resté dans ma tête : “Ah! Mais Abbas était très fort de caractère!” Ce trait de personnalité n’a pas mis beaucoup de temps à ressortir chez mon fils! Je me dis que s’il tient des points communs à mon héros préféré, alors je suis encore plus fière de mon choix!

 


  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbas_Ibn_Firnas
Written By
More from Jinane Fahs

Voyager sans bébé (Partie 1: AVANT)

Presque deux semaines avant mon voyage, mon excitation ne devrait pas pouvoir...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

twelve + eight =