Pourquoi mes enfants auront deux nationalités

Mon conjoint est français, je suis canadienne. Nos enfants sont nés ici au Québec.

Au début nous avons hésité à savoir si nous donnions les deux nationalités à notre premier. Ça semblait compliqué, est-ce que ça allait vraiment lui servir ?

Maintenant quand on me demande à quoi ça sert je peux répondre facilement. La question ne s’est pas posée pour la 2ème et ne se posera pas non plus pour la 3ème!

Premièrement, ils y ont droit. Tout simplement. De par le droit du sang, ils ont le droit d’avoir la nationalité de leur père et d’être inscrits comme étant français vivant à l’extérieur de la France. Même s’ils n’y ont jamais vécu.

De plus, ni la nationalité française ni la canadienne ne demande une nationalité exclusive. Il n’y a pas de choix à faire, les deux sont compatibles.

Allez savoir ce que la vie leur réserve ! Peut-être iront-ils passer des étés avec leur grands-parents pendant que nous travaillerons, pas besoin de visa avec durée maximum, ils pourront aussi s’inscrire pour avoir droit aux soins de santé couvert par la France. Peut-être décideront ils de prendre une année sabbatique, jeunes adultes, pour mieux connaître leur autre pays, et leur année n’en sera que simplifiée ! Pas besoin de visa-travail. Pas besoin de visa touriste pour visiter la grande zone de l’Europe. Idem s’ils décident de faire des études dans les universités européennes. Nous avons d’ailleurs choisi pour eux un Régime d’Épargne Étude qui accepte de verser l’argent pour des études dans un autre pays. Et peut-être, mon cœur de maman se serre à cette idée, décideront-ils de suivre le chemin inverse de leur père, et décideront-ils de tenter la vie en France (ou n’importe quel pays de l’Union Européenne), pour quelques temps, pour un long temps ou pour toute la vie.

Ensuite, c’était pas si compliqué finalement. Nous avions 30 jours après la naissance pour aller au Consulat de France déclarer la naissance de l’enfant, avec la déclaration de l’hôpital. Son acte de naissance Français était alors produit, et une copie envoyée directement en France pour l’inscription. Même si, avec la fermeture à Québec des services reliés à l’état civil et à la nationalité, pour la 3ème nous devrons aller au consulat à Montréal, la démarche demeure simple. Et aussi, ça ne coûte rien pour le certificat de naissance Français. Pour notre 2ème, nous avions payé nos billets d’avion pour aller en France la présenter à ses deux mois, nous avons fait les demandes de passeport au Canada et en France en même temps, dans l’espoir qu’un des deux arrive avant le voyage ! (Vu les délais pour attendre le certificat de naissance Canadien et le passeport en plus.) Ils sont finalement arrivés à un jour d’intervalle et nous avons pu aller la présenter à ma belle-famille.

Autre point, la belle-famille. C’est sûr que pour eux, la double nationalité était importante pour les enfants. Ils ne les voient pas aussi souvent qu’ils le voudraient mais au moins ils partagent la même nationalité. C’était important pour eux de savoir que leur « racine familiale » ne s’étaient pas coupée avec l’exil de leur fils/petit-fils au Nouveau Monde. Pour la question de l’héritage, avec une existence légale en France, cela sera plus facile aussi.

Et qu’en est-il nous les parents ? Eh bien on ne va pas se le cacher, les démarches sont un poil plus compliquées…. Mon conjoint commence sous peu les démarches pour la nationalité canadienne, sol où il vit depuis presque 10 ans maintenant, visa-étude, visa-travail puis résidence permanente. Je serais donc la seule sur les 5 à ne pas avoir la double nationalité dans la famille. Mais vu que nous sommes mariés depuis plus de 4 ans, je pourrais la demander aussi. Et oui, la dessus, la France est moins regardante que le Canada. Le mariage est une façon d’avoir la nationalité, alors qu’ici, malgré la croyance populaire, ça ne donne droit qu’à un visa d’époux (et donc, pas le droit de travailler ou d’étudier) ou au rapprochement familial (qui est une demande a part pour la résidence permanente) . On plaisante bien à savoir qui aura la nationalité de l’autre en premier si l’on commence les démarches en même temps…. Qui sait ce que l’avenir nous réserve et peut-être des raisons familiales, de santé ou autre nous amènera à reconsidérer de vivre en France, du moins pour quelques temps. L’important c’est d’être tous les 5 ensemble.

Même si ça veut dire au quotidien d’essayer d’intégrer deux cultures pour habituer les enfants. Même si ça veut dire aller sur les Plaines pour voir la finale de match de foot retransmis en direct et encourager les Bleus et voir les enfants réclamer de jouer au soccer et tripper leur vie à courir après un ballon pour faire comme au match « parce que la France elle a gagné ! » et demander à papa de jouer au foot et à maman de jouer au soccer, d’utiliser melon d’eau et pastèque dans la même phrase. Y’a que les années scolaires Françaises que j’ai encore du mal à faire la conversion… C’est quoi le CM2 déjà ?

Dans leur sang, dans leur généalogie, dans leur cœur jusqu’à un certain point, ils sont issus de deux mondes, alors donnons-leur le droit d’être, légalement, citoyens des deux univers. Les démarches sont si faciles lorsqu’ils sont bébés, et deviennent vraiment plus compliquées rendus grands.

Et vous, vos enfants ont-ils une double nationalité, et pourquoi ?

Ces propos sont notre réflexion familiale pour la France uniquement, certaines nationalités sont peut-être plus difficiles a obtenir (pas de Consulat a proximité, ou pas de Consulat du tout au Québec) ou peuvent être en contradiction avec la Canadienne. C’est aussi notre choix en tant que parents et certains peuvent ne rien vouloir savoir de donner leur nationalité à leur enfant, c’est leur choix et on ne juge pas. Chaque famille fait au mieux pour ses enfants, pour nous c’était seulement une évidence et voici les points qui découlent de notre réflexion.

Marie-Eve
Co-écrit avec les supers conseils de mon Expert perso de l’Immigration, mon chéri Julien

More from Marie-Eve Pimparé

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixteen + 14 =