Ma petite puce, on se sépare

Ma petite puce,

Cette nuit papa et maman ont pris une décision qui allait changer leurs vies, mais beaucoup la tienne aussi.

Tu vas sans doute, plus tard, t’interroger longuement sur ce choix. Papa et maman le font pour eux, mais surtout pour toi. Pour que tu ne voies plus ces larmes qui coulent quand je t’écris, pour que tu ne ressentes plus ce chagrin quand je te câline et pour que tu ne tombes pas dans ce fossé qui nous sépare ton papa et moi.

Papa et maman ne trouvent plus d’autres raisons de rester ensemble que toi, et ça, ma chérie, ça éteint une flamme à petites doses.

Au cours de la dernière année, les choses se sont compliquées entre papa et moi, mais ne te dis jamais, au grand jamais, que tu y es pour quelque chose. Lorsque l’on n’a pas un trésor à aimer et à chérir, les défauts des uns et des autres sont encore non visibles par cet amour qui aveugle.

Toutefois, quand un petit être fait irruption dans ta vie et qu’il représente absolument tout pour toi, tu veux lui offrir le meilleur. Tout ce qui était anodin dans le passé pèse plus lourd dorénavant. Et surtout, mon trésor, nous voulons que tu vives heureuse et entourée d’amour sans disputes et sans mots durs.

Mon petit chat, chaque jour tu m’ouvres le cœur sur le monde et sur ce qu’il contient de plus merveilleux. Je veux voir les choses comme toi, avec toute innocence. Tu m’as fait découvrir une force que je ne croyais pas avoir, tu m’as permis de t’aimer plus que je ne l’aurais jamais cru possible. Et, du haut de mes 30 ans, tu es mon plus bel accomplissement. Je te promets que, chaque jour, j’affronterai la vie avec acharnement pour qu’elle soit plus douce pour toi.

Ma petite puce, je sais que la vie ne sera pas toujours simple ; j’aurais tant voulu t’offrir une famille comme celle que j’ai connue et que tu vives avec un papa et une maman qui s’aiment. Je sais que tu nous en voudras peut-être pour ça, mais sache que, du plus profond de nos âmes, nous t’aimons, et là-dessus, papa et maman seront toujours d’accord.

Maman

Ce texte a réellement été rédigé par une maman pour sa fille. Elle a demandé l’anonymat pour partager un bout de son intimité, au cas où d’autres passent par la même chose. 

More from La Grande Famille

Lettre à toi qui commence la garderie…

Ça me brise le cœur, mais je me dois de t’envoyer à...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × three =